Contre coup ?

Rédigé par Claude | Classé dans : Entrainements

10
04 | 21

Je sors d'une semaine de grosse fatigue... Forcément, compte tenu de ce qui m'est arrivé depuis le début de l'année, j'ai le nez sur mes constantes et je ne pouvais pas manquer de le voir ! Cette fatigue s'est manifestée de façon "classique" (courbatures, ...) mais aussi de façon plus inhabituelle : le cardio est monté plus haut que d'habitude, et ce pendant 5 jours de suite (de samedi à mercredi). D'autres constantes étaient pourtant sympa (comme ici, mardi).

A tel point que je suis sorti jeudi avec 2 cardios, histoire  de vérifier que mon habituel ne déconnait pas - mais jeudi, les choses étaient revenues dans la normalité... Un coup pour rien, donc. J'ai toutefois pu constater le comportement des différentes consoles :

  • Garmin n'a pas d'autres choix que d'enregistrer les 2 courses, puisqu'elle viennent bien de 2 trackers différents (un au poignet gauche, et un autre au poignet droit) - j'ai donc finalement déclasser l'une des course en... "yoga"
  • Strava ne s'est pas posé de questions, et n'a pris que la première ! La seconde a purement disparu...
  • Running Heroes a bien affiché les 2, mais a annoté la seconde en expliquant qu'elle ne pouvait pas être prise en compte, une autre course ayant déjà été enregistrée sur la même période

Pendant cette semaine, j'ai "augmenté" les temps de repos d'un jour sur l'autre... En tout cas, c'est à suivre, parce que je n'ai pas l'impression d'avoir "forcé" ! A noter également que cette semaine nous avons eu tous types de temps : du printemps, du plein hiver (neige et gel), de la fin d'hiver... Et de grosses différences de températures d'un jour sur l'autre ou même du matin au soir. Peut être aussi un début d'explication.

Mots clés : aucun

Travailler le foncier

Rédigé par Claude | Classé dans : Entrainements

08
04 | 21

Faire une vraie course où l'on court à fond est toujours riche d’enseignement : ainsi, le semi du 20 mars aurait pu être plus facile si :

  • il y avait eu moins de vent
  • le terrain avait été moins lourd et gras
  • j'avais emporté du ravitaillement
  • mon travail de préparation avait été plus long (ie. qu'un mois...)
  • j'avais pris des fringues plus adaptés

En effet, j'avais mis un vieux collant et je me suis retrouvé à la fin de la course avec des irritations : je ne me rappelle même plus quand cela s'était produit précédemment ! Le collant est parti à la poubelle...

Donc après la course, j'ai eu des douleurs musculaires, en clair des courbatures : non seulement dans les jambes (ce qui est plutôt normal), mais également dans les muscles de liaisons bas / haut devant (abdo) et derrière (lombaire), les épaules (trapèze) et le cou (cervicales). Celà vient de l'effort que j'ai fait pour allonger la colonne vertébrale pour accélérer la cadence.

Il faut donc que je reprenne un vrai travail sur le foncier... En fait, je le savais déjà : j'avais bien vu qu'au niveau souffle et cardio, les choses été revenues rapidement à la situation antérieur, ce qui n'était pas le cas au niveau musculaire. En un petit mois, j'ai quand même bien perdu.