Live tracking

Rédigé par Claude | Classé dans : Entrainements

01
01 | 20

J'aurais pu évoquer en ce premier janvier mon bilan de l'année écoulée, ou encore toutes mes bonnes résolutions (perdre du poids, rentrer plus tôt du boulot, ...) - mais j'ai plutôt choisi de vous emmener courir avec moi : live tracking !

Résultat de recherche d'images pour "bonne année 2020"

Départ à 10h15 à côté du tremplin de Xonrupt, et descente vers le saut des Cuves - après avoir traversé la route, suivre la route forestière jusqu'au pont de Fées. Montée à la grande Faigne en passant par les fermes de la Vologne -  les pieds dans l'eau qui ruisselle jusque dans la Vologne, car le sol est détrempé.

Le Cottage Saint Rémy de Vigneulles les Hattonchâtel est toujours aussi abandonné - plus loin par contre j'entends de la musique techno - probablement la fin d'une fête... Je passe devant l'endroit de la fête, avec ses nombreux sac poubelles dehors : effectivement, les teufeurs sont en train de ranger avant de plier bagage, la musique à fond !

Un peu moins de 4 km depuis le départ et j'arrive au col de Martinprè, pour m'engager en face sur la rote forestière en faux plat montant, direction le col de Surceneux. L'idée, en prenant cette route, c'est de récupérer un peu de soleil sachant qu'il est déjà 11h passées...

Après 7 km, je suis en face de mon point de départ et je surplombe le val de Xonrupt Longemer... Kilomètre 10, me voilà au col de Surceneux. Toujours avec le soleil et toujours avec des eaux qui ruissellent de partout. Comme au col précédent, tout est givré et blanc.

Je prends la route forestière vers Belbriette à droite, mais je laisse sur ma gauche la route montant au port des planches et redescendant ensuite sur Belbriette, pour descendre vers le lac. Suivre le magnifique sentier croix pleu qui s'enfonce en forêt après les jardins de Sophie.

Midi passé, kilomètre 13 : au bord du lac, c'est la grande affluence ! Au bout du lac, après avoir franchi la Vologne, je monte en face toute des 17 km pour faire les 2 derniers km de la balade avant de rejoindre mon point de départ.

Côté tenue, t-shirt de compression, veste Dobsom et collant long (bonnet, tour de cou et gants) - et gilet sans manches Mizuno, que j'ai glissé dans la poche après 3 km.